Pierre papier

La pierre papier ou SCPI regroupe les différents types de placements financiers ayant l’immobilier comme support.

Revenus réguliers et stables

Investissement rentable

Patrimoine divérsifié

Qu’est-ce que la pierre papier  ?

La pierre papier est un terme générique regroupant les différents types de placements financiers ayant l’immobilier comme support. Investir dans des parts de SCPI permet, par exemple, d’accéder indirectement au marché de l’immobilier d’entreprise en France et/ou en Europe. L’investissement en SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est également appelé placement en pierre papier et on en distingue trois formes :

Les SCPI

Un placement en pierre papier peut prendre plusieurs formes. La SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier en fait partie. Il s’agit d’une structure d’investissement de placement collectif ayant pour objectif d’acquérir des actifs immobiliers répartis géographiquement entre les différentes régions de France. Il existe également des SCPI qui détiennent des actifs immobiliers en dehors de l’Hexagone.

La gestion du patrimoine d’une SCPI est assurée par une société de gestion (gestionnaire d’actifs immobiliers) agréée par l’AMF (l’Autorité des Marchés Financiers). C’est aussi elle qui organise la collecte de fonds auprès des nouveaux associés, idem pour la distribution des dividendes aux porteurs de parts de la SCPI tous les trimestres.

les opci

Les OPCI

L’acronyme OPCI désigne « Organisme de Placement Collectif en Immobilier ». Il s’agit d’un véhicule collectif d’investissement dans l’immobilier professionnel. Les premiers OPCI ont fait leur apparition en 2005 grâce à l’ordonnance n° 2005-1278. Tout comme les SCPI, ils sont agréés par l’AMF. Ils permettent d’investir indirectement dans l’immobilier d’entreprise. Ils sont également gérés par des sociétés de gestion.

Selon la règlementation en vigueur, un OPCI doit être composé d’au moins 60 % d’actifs immobiliers. Il devra également disposer d’une trésorerie de 10 % afin de garantir une bonne liquidité. À noter qu’il existe deux types d’OPCI sur le marché : les FPI (ou Fonds de Placement Immobilier) et les SPPICAV (ou Sociétés de Placement à Prépondérance Immobilière à Capital Variable).

Les SIIC

Une Société d’Investissement Immobilier Cotée peut être désignée par l’acronyme SIIC. Plus précisément, il s’agit d’une Foncière Cotée en Bourse créée au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle. Elle a pour vocation d’acquérir, de construire et de gérer un patrimoine immobilier locatif.

Les SIIC sont des Foncières dotées d’un statut de transparence fiscale. De ce fait, les dividendes distribués par les SIIC sont imposés au niveau des actionnaires.
Les dividendes perçus et les plus-values des cessions réalisées sont soumis à un taux de prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30 % depuis le 1er janvier 2018. (12,8 % au titre de l’impôt sur le revenu + 17,2 % pour les prélèvements sociaux).

Réussir un investissement !

Objectif d’un investissement en pierre papier

D’un point de vue patrimonial, fiscal et financier, un placement en pierre papier est plus intéressant qu’un investissement immobilier résidentiel locatif. Il présente de multiples avantages non négligeables. Investir dans la pierre papier donne la possibilité de se constituer un patrimoine immobilier diversifié. Mais cela permet également de percevoir un complément de revenu régulier.

À noter que le patrimoine immobilier d’une SCPI est composé de bureaux, de locaux commerciaux, d’entrepôts ainsi que d’autres actifs immobiliers. Ceux-ci sont très recherchés par les locataires professionnels (groupes, associations, sociétés, etc. ). Le point le plus important à retenir c’est qu’un placement en pierre papier peut délivrer un rendement supérieur à 5 %. C’est surtout le cas des SCPI de rendement.

Comment réussir votre placement en pierre papier  ?


Afin de réussir un investissement en pierre papier, il est impératif de se fixer des objectifs patrimoniaux et financiers. Mais il faudra également utiliser un simulateur d’investissement de SCPI pour mettre toutes les chances de son côté. Il est possible d’en trouver sur un site appartenant à l’un des partenaires d’une Société Civile de Placement Immobilier.
En général, les épargnants ayant choisi d’acquérir des parts de SCPI veulent se constituer un patrimoine immobilier diversifié. Mais un placement en pierre papier permet également d’encaisser des revenus réguliers pendant plusieurs années, sans parler de la possibilité de céder ses parts sur le marché secondaire. Évidemment, il est préférable de choisir une SCPI de rendement en fonction de la qualité de sa société de gestion.

Les avantages de l’investissement en pierre papier

Investir dans la pierre papier permet de bénéficier de nombreux avantages intéressants, notamment pour les investisseurs les plus ambitieux. Le marché de l’immobilier professionnel est plus porteur que celui de l’immobilier résidentiel locatif. En 2019, le rendement moyen d’un placement en pierre papier était supérieur à 4,51 % (contre +4,35 % en 2018), selon une source de France SCPI.
L’un des avantages de la pierre papier est que les revenus dégagés par ce placement peuvent être supérieurs à 5 % net. Les meilleures SCPI de rendement, comme Corum XL et Corum Origin, ont enregistré un TDVM (Taux de Distribution sur Valeur de Marché) supérieur à 7 % l’année dernière. La mutualisation des risques locatifs constitue d’ailleurs l’un des avantages de la pierre papier. Mais il y a aussi l’absence de gestion locative.

Nous Contacter

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter !